Menu
Syndicat Mixte d'Aménagement
de la Moyenne et Basse Vallée de l'Ognon
A+ A A-

Sites et espèces remarquables - Partie 3

Sommaire

I. Quelques notions d'écologie !

    1. Qu'est-ce qu'un écosystème ?

    2. Fonctionnement de ces écosystèmes

II. La vallée de l'Ognon : un milieu riche

III. Des sites remarquables et des espèces protégées

    1. Des zones naturelles protégées (ZNP)

        a) APPB

       b) Natura 2000

       c) ZNIEFF

    2. Quelques espèces remarquables de la vallée

IV. Le syndicat face à ces enjeux

    1. Rétablissement de la continuité écologique sur l'Ognon

    2. Favoriser la biodiversité

    3. Acquisitions foncières

 

IV. Le syndicat face à ces enjeux

Ainsi que le stipule les statuts du syndicat, l'objet principal de celui-ci est la recherche du bon état des milieux aquatiques. Dans cette optique, il (le syndicat) réalise des études et des travaux concourant à la recherche de ce bon état écologique.

    1. Rétablissement de la continuité écologique sur l'Ognon

Avec la coordination de l'EPTB Saône Doubs, dans le cadre du Contrat de rivière Ognon, le SMAMBVO a notamment engagé une réelle politique de rétablissement de la continuité écologique entre les différents "biefs" matérialisés par la présence d'obstacles à l'écoulement (seuils, barrages,...) - un bief est donc ici un linéaire de cours d'eau entre deux obstacles à l'écoulement. Cette politique entre d'ailleurs dans le cadre de la trame verte et bleue, découlant du Grenelle de l'Environnement.

Les actions menées par le SMAMBVO est donc de déjà décloisonner un maximum de biefs, particulièrement pour les ouvrages classés en "lot 2" (Loi Grenelle 2 de l'Environnement), en installant des aménagements piscicoles pour le franchissement desdits ouvrages (Passes à poissons). L'une de ces réalisations que l'on peut citer est la passe à poissons du barrage de Banne à Jallerange. Sa fonctionnalité a d'ailleurs été constatée par les différents acteurs !

passe_jallerange

Figure 7. Passe à poissons en « U » du barrage de Banne à Jallerange

 

Dans cette lignée, d'autres aménagements piscicoles sont à prévoir dans les années qui arrivent.



2. Favoriser la biodiversité


Le développement et la préservation de la biodiversité des milieux aquatiques et humides sont également des préoccupations du SMAMBVO. L'exemple le plus parlant est la réhabilitation de frayère à Brochet sur le territoire syndical. L'une des réalisations, en partenariat avec l'EPTB Saône Doubs, que vous pourriez visiter est sans conteste la frayère de l'Abbaye d'Acey, sur la commune de Vitreux (39). Une pêche électrique, réalisée avec la Fédération de pêche de la Haute-Saône (70), a révélé la présence de brochetons dans les "méandres" de la frayère. Un beau projet qui a porté ses fruits !

acey1          acey2

acey3          acey4

Figure 8. Quelques photos de la frayère de l'abbaye d'Acey (Vitreux, 39) après travaux

 

3. Acquisitions foncières


L'un des derniers aspects des actions du syndicat face aux enjeux écologiques de la Moyenne et de la Basse Vallée de l'Ognon, est la politique d'acquisition foncière de zones humides ou de sites remarquables. En effet, afin de les pérenniser et de les protéger au mieux, leurs acquisitions facilitent ces objectifs. Un projet résultant de cette politique est, par exemple, la création de mares dans le cadre des espaces naturels sensibles (ENS) du Doubs (25) sur diverses communes, situées entre la Ligne Grande Vitesse (LGV) et l'Ognon. L'espèce ciblée est la Rainette verte (Hyla arborea), sans compter le cortège intéressant d'amphibiens également présent (Triton crêté, Sonneur à ventre jaune, etc...).
Autre exemple de partenariat avec le SMAMBVO dans le cadre d'acquisitions foncières, la mise en place de jachères mellifères avec l'aide de la Fédération Régionale des Chasseurs de Franche-Comté (FRC FC) sur certaines parcelles. Ce type d'action est bénéfique, non seulement pour les hyménoptères (abeilles), mais aussi pour l'aspect paysager et agricole (repos des sols).

 

Revenir au sommaire !

Revenir à la deuxième partie.

Revenir à la première partie.

Retour en haut